Divers

Outils

Révision

Rédaction

Organisation de contenu

CATEGORIES

Rechercher

Je te parle ici de création de contenu, de rédaction web et de révision.
Découvre mon univers, et prends en main ta rédaction web !

La Feuille Numérique, c'est moi, Cyrielle !

sur le blogUE !

Bienvenue

Au secours ! Mon chien me commande !

catégories : Animaux

Est-ce que tu as l’impression que c’est Pitou le boss chez toi ? Est-ce que c’est lui qui te mène à la baguette du lever au coucher ? Comment ça ? Ton chien te domine ? Voyons donc ! Ton chien ne veut pas dominer, il ne connaît pas ce langage.

Le rapport de confiance vous aide à vous sentir mieux chaque mieux, et votre chien aura plus envie d'être avec vous.
Le rapport de confiance vous aide à vous sentir mieux chaque mieux, et votre chien aura plus envie d’être avec vous.

La dominance, c’est quoi ?

Le terme “dominance” tel qu’on l’entend à une connotation au rapport de force, d’être plus féroce que tous les autres. Mais en réalité, ce n’est pas ça.

La dominance est lorsqu’il y a un surplus de quelque chose à un moment donné par rapport à quelqu’un ou quelque chose d’autre.

Je m’explique : sur un tableau blanc, il y a du bleu, mais beaucoup plus de rouge.

On peut donc dire que le rouge domine le bleu sur ce tableau aujourd’hui. Mais demain, il se peut que l’on mette plus de bleu que de rouge.

Donc on voit bien ici le rapport entre deux choses : le rouge par rapport au bleu, ainsi que l’aspect temporel : aujourd’hui, mais demain ça peut être l’inverse.

La “dominance” entre deux chiens n’existe pas au sens où on l’entend.

Par exemple :

Broud, jeune labrador de 6 mois, adooooore par-dessus tout manger. 

Titus, lévrier de 3 ans, adoooooore courir après la balle.

Si je lance la balle, qui ira la chercher en premier ? 

Titus ! Car il est plus motivé à aller chercher la balle que Broud. Donc Titus serait plus “dominant” que Broud sur la balle. 

Et l’inverse est vrai aussi : si on laisse une gâterie au sol, qui ira la chercher plus vite à ton avis ? Ce sera Broud ! 

Ici, on peut convertir le mot “dominant” par “motivé” :

  • Broud est plus motivé par la nourriture que Titus
  • Titus est plus motivé par la balle que Broud

La motivation est contextuelle et subjective. Cela dépend de nos goûts et envies du moment.

Maintenant, lorsqu’un propriétaire de chien me dit : “Je dois montrer à mon chien qui est le boss en le retournant sur le dos.”, j’avoue, je tique un peu.

La “dominance” vient en général avec la notion de “hiérarchie”.

La hiérarchie est simplement une organisation sociale : pas de chef, pas une seule personne qui commande. 

Dans nos familles, la hiérarchie est souvent telle que les parents vont demander aux enfants de faire quelques tâches ménagères.

Mais lorsqu’on est un couple, l’un comme l’autre peut demander des choses à son partenaire, et les tâches sont réparties.

Pourquoi la dominance avec le chien ne s’applique pas dans nos foyers ?

Car nous ne sommes pas des chiens, ni eux des humains.

Tu n’as pas besoin de montrer à ton chien qui est le boss et ton chien, même en montant sur le lit ou le canapé, n’essaie pas de te montrer qu’il est supérieur à toi. 

La dominance a deux aspects :

  • celui de la motivation. Ça dépend du moment, de ce qui est convoité, des préférences de chaque chien.
  • celui de l’organisation sociale. Comme avec nos parents qui nous éduquent.

Donc peut-on parler de rapport de force ? Je ne crois pas, non. 

C’est pour ça qu’en éducation canine, on va utiliser la motivation chez le chien pour obtenir ce que l’on veut et que le chien ait ce que lui il veut. 

C’est-à-dire que si Pitou veut manger les gâteries au sol, il faut d’abord qu’il s’assoit avant d’avoir le Ok ! C’est donnant-donnant !
On se placera aussi en tant que guide : je te montre quoi faire et comment faire, et je te paie en gâteries ou jeux pour ça.

Finalement, on est quoi avec nos chiens ?

Dans une même maisonnée, on parlera d’organisation inter-espèces. C’est pas très glamour je le conçois, mais au moins, tu vois bien la structure de fond.

On cohabite ensemble, on fait des choses pour nos amours à quatre pattes et ils en font de même pour nous !

Le rapport que tu devrais avoir avec ton chien n’est pas un rapport de force, mais plutôt un rapport de confiance, un lien qui vous unit, comme avec un ami.

Le mot de la fin

Pour finir, la dominance impliquant la force n’est pas à utiliser avec nos amis canins. Ils ne comprennent pas ça tout simplement. Et encore moins vue que vous n’êtes pas de la même espèce et il le sait. 

J’ai eu la chance d’avoir mon chien lorsque les études ont été approfondies, et de ce fait je n’ai jamais utilisé la force ou des méthodes coercitives sur lui.

Par contre, j’avoue que je n’ai plus la même vision de l’équitation et que lorsque je reprendrai, je me tournerai vers quelque chose qui s’aligne plus avec le respect et l’écoute qui sont mes valeurs.

Et toi ? À quel moment as-tu eu ton chien ? De quelle manière a-t-il été éduqué ?

commentaires +

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *